Domaine de Fonds Saint-Jacques - Carte Martinique Guadeloupe | Guide touristique, cartes, code promo de la Martinique et Guadeloupe | Domaine de Fonds Saint-Jacques
Domaine de Fonds Saint-Jacques
11 rue du Pavé 97230 Sainte Marie
Domaine de Fonds Saint-Jacques

Il est certainement l’un des sites historiques les plus importants et les plus riches de la Martinique. Depuis quelques années, Fond Saint Jacques s’ouvre au monde, à la création et à l’avenir, il est devenu Centre des Cultures et des Arts de la Caraïbe, lieu de patrimoine historique d’où jaillit l’expression artistique contemporaine, une notion labellisée par le Ministère

Un peu d’histoire…
Fond Saint Jacques, situé sur la commune de Sainte Marie, est historiquement, un élément majeur du patrimoine Martiniquais, et cela à plus d’un titre. Son site d’abord est la première terre annexée de haute lutte en Cabesterre par les colons, face au peuplement autochtone qui tenait là un refuge imprenable. C’est Madame Veuve du Parquet qui donna cette terre en 1658, aux pères dominicains, pour l’évangéliser et la faire fructifier. Le domaine s’étendait au départ sur 230 hectares !
Fonds Saint Jacques devient alors, le premier et le seul domaine agricole de la Martinique tenu par des religieux, qui n’a jamais existé. Il comportait à l’époque un couvent et une sucrerie avec toutes les annexes que comportent ces deux vocations.

Une curiosité historique, un patrimoine unique
Il en résulte d’ailleurs une curiosité historique, c’est le seul endroit où l’on trouve un véritable cimetière d’esclaves enterrés chrétiennement. C’est au cours d’une première fouille archéologique réalisée en 1988, que l’on a découvert ce cimetière. L’Habitation en 1762 compte 500 esclaves…
Autre curiosité, son architecture et sa conception sont l’œuvre de compagnons, on retrouve plusieurs de leurs signatures sur les pierres des édifices qui sont construits en pierres et maçonneries. Le site est remarquablement conservé grâce à ses matériaux de construction en dur. On peut y voir encore les vestiges de la sucrerie, la purgerie et la chapelle Saint Jacques restaurée dont la voûte en forme de carène de navire renversée rappèle que les artisans de l’époque étaient des charpentiers de marine, ainsi que plusieurs autres bâtiments remarquables.